Chacun son chemin

L’adolescence est une période de rencontre avec soi. C’est pendant cette étape charnière, où l’on développe l’estime de soi, qu’Isabelle (nous avons utilisé un prénom d’emprunt) a connu l’intimidation, dans la cour de son école secondaire. Doute, souffrance, perte d’estime la poussent à l’abandon de la scolarité, malgré sa bonne capacité d’apprentissage.

Le contexte personnel est tout aussi défavorable pendant cette période : climat malsain à la maison, séparation des parents, alourdissement des tâches domestiques, aide et soutien à sa petite sœur.

Isabelle sombre dans une dépression. Elle quitte le foyer familial, dort chez une amie sur un matelas à même le sol. Elle commence à consommer, doit assumer des choix déchirants (avortement).

Après un certain temps, Isabelle prend conscience de la nécessité pour elle de changer de vie. Elle décide de reprendre les études.

pense2Au Centre Local d’Emploi de Montréal-Nord, on lui suggère d’intégrer le programme Jeunes en action au CJE Bourassa-Sauvé. Pendant presque un an, elle trouvera là un accompagnement personnalisé, un support et un encouragement pour son projet de retour aux études.

Elle a pu reprendre un rythme hebdomadaire plus régulier pour se préparer à l’école : « j’ai découvert que j’étais plus studieuse que je pensais », dit-elle en riant.

Elle explore les métiers et effectue un processus d’orientation complet. Son choix se porte sur un métier de la construction : pose de revêtements souples.

Isabelle a quitté le CJE mieux armée pour affronter et surmonter les problématiques de la vie adulte. Surtout, elle a réussi à rebâtir sa confiance en elle : «  le monde du CJE ne jugeait pas… »

Rassurée et confiante en son potentiel, Isabelle a réussi le Test de Développement Général (TDG), nécessaire pour intégrer son DEP.

Capture-d’écran-2011-12-24-à-12.53.42De plus, elle a décroché un emploi comme réceptionniste dans une agence immobilière! Aujourd’hui, les concepts de contrats, offres d’achat, courtiers immobiliers ne sont plus un mystère pour elle. Elle apprend beaucoup de choses sur le monde de l’immobilier, en attendant l’intégration au DEP avec la prochaine cohorte.